Dans quelles conditions peut-on améliorer son sourire ?


Dans quels cas les facettes sont-elles adaptées ?

> La gencive s'est rétractée - vos racines deviennent apparentes.
> La carie a abîmé superficiellement une ou plusieurs dents.
> La taille de vos dents n'est plus esthétique.
> Une de vos dents a été cassée à la suite d'un choc.
> Une partie de votre dent s'est effritée ou ébréchée.
> Une coloration de l'émail est apparue localement.


Quand le blanchiment est-il recommandé ?

> Les colorations alimentaires.
La majorité des colorations dentaires sont dues à des éléments extérieurs, goudrons et tanins, que l'on trouve dans le café, le thé, le vin, le tabac... et que votre brossage ne parvient pas à éliminer.

> Les colorations médicamenteuses.
Certains antibiotiques, pris par la femme enceinte, pouvaient engendrer des dyschromies dentaires chez l'enfant. La majorité de ces médicaments ont été retirés du marché. Le fluor, pris à fortes doses, pouvait générer l'apparition de tâches. Les dosages du fluor ont été corrigés pour éviter ces problèmes.